Voyage gastronomique dans le Piémont

Du 19 au 22 mai dernier, j’ai fait un magnifique voyage entièrement dédié à la gastronomie dans le Piémont. Le Piémont est mondialement connu pour sa cuisine, ses produits et ses vins dont le célèbre Barolo. J’ai visité les bonnes tables et les caves des collines de Monferrato et des Langhe, dont les paysages sont souvent comparés à ceux de la Toscane. Le premier soir à Oviglio, j’ai goûté à la cuisine de Mauro, le patron du restaurant Donatella du prénom de son épouse, une étoile au Michelin. J’ai beaucoup aimé les focaccie et les pains maison, le lapin en entrée cuit au bouillon et mis en morceaux dans des bocaux avec de l’huile d’olive et des aromates, comme du thon, d’où son nom de « tonno di coniglio ». En primo piatto, j’ai adoré le « rabaton » (recette ci-dessous) : des gnocchis de ricotta et de blettes locales assaisonnés au beurre et au Parmigiano.

Le second jour, j’ai séjourné à l‘hôtel San Giovanni dans le couvent de l’église de Saluzzo, dont l’accès peut se faire par le cloître ! Ce lieu d’exception a un charme fou. Sur place, il y un restaurant-trattoria dont l’aménagement des cuisines me plaît beaucoup. Je m’y verrai bien…

Le soir à l’heure de l’apéritif, j’ai fait une halte à la brasserie mythique « le Café Baladin ». On y sert des bières artisanales maison re-fermentées en bouteille. Les bières Baladin et leur producteur Teo Musso sont aujourd’hui synonymes de grands qualité dans le monde entier.

Le Piémont est aussi fameux pour ses noisettes, rendues célèbres à une époque par un certain fabricant de pâte à tartiner… Les noisettes du Piémont, un peu plus grosses que la moyenne, ont un goût et un parfum unique. Ces noisettes sont utilisées dans la fabrication du gianduia, le chocolat aux noisettes dont sont fait les gianduiotti, de petits chocolats de forme allongée et triangulaire, emballés dans du papier doré, adorés des italiens !…

Recette des rabatons (gnocchi ricotta-blettes) : Mélanger 600 g de ricotta avec 400 g de petites blettes ébouillantées, bien égouttées et hachées au couteau. Ajouter 50 g de Parmigiano Reggiano, un oeuf et 50 g de farine. A l’aide de deux cuillères en faire des quenelles et les jeter dans l’eau bouillante salée. Dès qu’elles remontent à la surface, les retirer de l’eau avec une passoire. Les assaisonner avec une émulsion de beurre et de l’eau de cuisson. Saupoudrer de copeaux de Parmigiano. Buon appetito !

(à suivre…)

Cet article, publié dans I prodotti, Mes ballades gourmandes, Mes recettes de cuisine italienne, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s